La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme dans le déroulement infini de sa lame, [...] Charles Baudelaire .................................... Copyright © GeoMar

 

 

 

Calendrier

Publié par Georges

Article 071
 
 
La traversée de Saint-Martin (Petites-Antilles)
à Horta (île de Faial des Açores).

 

Départ 12 avril 2005,
 

A bord de SKREO



              L' orthodromie nous indique que la distance la plus courte pour atteindre notre but est de 2180 milles marins... Il faudra donc nous appliquer pour ne pas trop allonger cette route...

             Nous espérons que les vents seront favorables pour nous porter jusqu'aux Açores sans trop tirer de bords...

             En principe, à cette époque de l'année, ils le sont, mais bien souvent les marins doivent faire route vers les Bermudes pour y trouver les flux favorables générés par l'anticyclone des Açores.

            Actuellement, les vents de secteur Est-Sud-Est sont opportuns...
 

                   C'est en fin d'après-midi, de ce 12 avril 2005, que nous quittons la Baie de Marigot pour embouquer le chenal qui sépare Saint-Martin de l'île voisine : Anguilla qui se trouve à environ 6 milles nautiques dans son nord.

                Nous jouissons d'un superbe soleil et d'une petite brise qui vient de l'Est et nous permet d'assurer un bon cap.



             Comme d'habitude, sous le tropique, la nuit vient nous surprendre vers les 18 heures du méridien...


          C'est le moment de ranger les lignes de traîne et de penser au dîner...

- Ciel rouge le soir : "Bon espoir ! "
- Ciel rouge le matin fait trembler le marin...


         J'ai souvent songé à ce dicton annoncé gravement par les vieux pêcheurs de Lescoff au petit matin à Bestrée... J'ai pu constater que dans les rouges il devait y avoir des variantes très nuancées... que je ne connaissais pas... et qui contrariaient bigrement ces certitudes !...  Yec'h ed mad ! 
 


                   Encore un coucher de soleil qui ne nous laissera pas indifférents...


Chaque fin du jour nous dit un peu les tendances du temps...


Les nuages vont vers l'Ouest-Nord-Ouest...


         Pour l'instant, les vents sont propices à une route directe vers les Açores. La nuit s'annonce bonne avec un vent de 3 à 4 Beaufort.  Il doit y avoir du courant par ici : on atteint à peine 3 noeuds en vitesse sur le fond...

       Au lever du jour, Yves m'appelle et me fait découvrir la cause réelle qui n'a rien à voir avec le courant  :  c'est l'orin d'un casier que nous avons accroché en début de nuit, sans nous en apercevoir...  Nous avons traîné tout l'équipement durant plus de quatre heures !...


                                Nous nous libérerons de ce matériel que, malheureusement, le pêcheur ne saura retrouver...


       Les journées se suivent paisiblement, les vents modérés nous permettent toujours une route directe depuis huit jours et sont même dans le secteur Sud-Est !...  Nous sommes à 1444 milles de FAIAL ce 20 avril 2005.


                     S'en suivront des jours et des nuits plus intenses... Vent et pluie démarrant dans le secteur Nord-Est ... puis retour à l'Est-Sud-Est le 25 avril...

Les pavillons ont souffert ...


       Nous faisons toujours bon cap sur Faial sous genois et grand-voile avec un ris.


           Par moments, du beau temps, des conditions très favorables !...


       Nous marchons bien... mais, depuis le départ, la température a chuté de 15° C....



Puis, de belles journées ensoleillées, une bonne mer...



... Des jours plus humides, le temps va changer...



        Parfois un petit crachin de par ici...

       Le 27 avril le vent mollit et semble hésiter dans le choix de sa direction....

Cette fin de journée ne présage rien de bon !...


Le vent passe Ouest puis Nord-Ouest, rapidement, à 6 puis
7 Beaufort avec rafales... et revient au nordet...




         Rouge du soir... et gris anthracite... me font penser à la braise du foyer ...

Du sport pour cette nuit...


 

       Nous n'avons plus de signal GPS depuis la fin d'après-midi... Les 2 GPS portables en réserve ne reçoivent pas de signal satellite non plus... Nous notons notre dernière position sur la carte et commençons une navigation à l'estime .
 

       Nous ne sommes pas loin de FLORES que nous pensons avoir reconnue... Le vent de nordet et l'état de la  mer ne nous incitent pas à y aller !



       Le vent, après cette nuit un peu mouvementée, restera au Nord-Est, 6 à 7 Beaufort pendant 2 jours durant lesquels nous devrons tirer des bords pour parcourir les 150 milles qui nous séparent de Faial...


       Jean-Yves : la droite de hauteur... prendre le soleil entre deux nuages !... et en plus, ça bouge !...



Yec'h ed mad !      (Google...)


        Le temps gris est revenu !  Toujours ce vent de nordet dans le pif ! sans GPS nous naviguons à l'estime .


       Ce petit thon est le bienvenu... tel un présent en arrivant sur Faial !



       La satisfaction des marins en reconnaisant l'île PICO, à peine visible sous les nuages malgré son sommet qui culmine à 2351 m.

       La navigation à l'estime a été bien menée !...



       L'île PICO sous les nuages, une mer encore forte après le coup de vent.



       Cap sur le port de HORTA de l'île de FAIAL où nous arriverons après 21 jours de mer depuis Saint-Martin.

       Le GPS est toujours en réception réduite et ne donne pas de position...



       Jeudi 5 mai 2005,


       Sommes contents d'arriver !





       Les points portés sur la carte du S.H.O.M. (Route du Rhum), montrent  qu'il était difficile de faire une route plus directe sur Horta depuis Saint-Martin...



       A bientôt pour une visite à terre sur l' île de Faial...
  



       Bons vents !...

 

Photos © GeoMar 

001 -   Les îles Marquises en 1982, Ua Pou, géolocalisation, Taporo, Hakahau, CETAD, Hakahetau, French Polynesia, photo by GeoMar

Personnes représentées photos privées reproduction interdite

 
Autres photos GeoMar ©
Tous Droits Réservés
(voir contact pour crédit photos)
   Nikon E400
 

VOILE ANTILLES ACORES 2005 Quelques séquences de la traversée de Skreo des Antilles aux Açores en avril 2005...

Des Antilles, Marigot (Saint-Martin) aux Açores, Horta (Faial) ... 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JO 02/07/2016 10:21

Les pubs de dailymotion sont insupportables dans les vidéos, vous devriez les mettre sur Youtube qui laisse au moins la liberté du choix de les regarder ou pas... Salutations

Georges Geomar 02/07/2016 11:49

Vous avez raison, les publicités que nous impose Dailymotion sont tout à fait négatives pour les produits en promotion car agaçantes pour celui qui veut visionner une vidéo. Elles s'imposent d'autorité et il faut reconnaître que Youtube a bien compris que cette façon de faire a un effet inverse de celui recherché... Dès que j'aurai un moment je les supprimerai de Dailimotion pour passer à Youtube. Merci de votre remarque.

PIHEL 08/05/2014 11:59

Bravo pour la gestion de vos déchets sur votre vidéo. Il est tellement plus facile de jeter l'enveloppe aluminium et le bouchon de votre bouteille de champagne à la mer que de ramener ça à terre. Merci pour la planète et les générations futures. F.PIHEL.

samu el 05/06/2019 10:55

Mettons le doigt sur le réel, totalement ignoré par nos prédécesseurs... C'est malheureusement un éveil tardif...

GM 05/06/2019 10:37

Voir 23 Janvier 2019
316 - KRAKEN Trois-mâts goélette ex Pedro Doncker en relâche à Douarnenez, 2019/01/23 photos GeoMar - Un Kraken pour dévorer les déchets plastiques qui envahissent les océans

ct D Y 05/06/2019 10:28

Pollution: l'Asie se noie sous les déchets plastiques
05/06/2018
Chine, Indonésie, Philippines, Thaïlande et Vietnam : à eux seuls, ces cinq pays rejettent chaque année plus de quatre millions de tonnes de plastique dans les mers du monde. D'ici à 2025, si rien n'est fait, 250 millions de tonnes de déchets plastiques seront accumulés dans les eaux de la planète.

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/news/pollution-lasie-se-noie-sous-les-d%C3%A9chets-plastiques/vi-AAyftY5?ocid=Actualit%C3%A9

La situation est arrivée, hélas, au point de non retour !...

ct D Y 05/06/2019 10:17

On connaît la pollution plastique qui ravage nos mers et océans, mais il en existe une autre, bien plus pernicieuse. Après les deux Guerres Mondiales, les Alliés ont jeté des centaines de milliers d’armes chimiques et conventionnelles au fond de la mer du Nord et la mer Baltique. Aujourd’hui, l’érosion des fuselages menace d’éradiquer la vie sous-marine.

Cent ans après la Première Guerre mondiale, les armes créés pour les deux conflits qui ont ravagé l’Europe menacent toujours l’humain et son environnement. Au total, près de trois milliards de tonnes d’armes, chimiques et conventionnelles, auraient été coulées en mer du Nord et en Baltique pour s’en débarrasser à la fin des guerres. Dans son documentaire « Menaces en mers du Nord », Jacques Lœuille nous prévient des conséquences terribles qui pourraient advenir.

Georges 08/05/2014 15:04

Bonjour PIHEL,
Pour information, nous avons toujours rapporté nos déchets non biodégradable à terre même après des traversées sans escale de plus de vingt jours. Merci de votre remarque pertinente et tellement attentive au fil de fer qui n'existe plus à cette heure...( Fe + Na Cl + H²O) Vous devriez vous intéresser davantage au jus radioactif de Fukushima qui coule dans l'océan Pacifique depuis ce 11 mars 2011... Bonjour le plancton et la chaîne alimentaire des mers du Monde qui communiquent toutes entre-elles, je n'ai pas le temps de m'attarder sur l'état de la situation atmosphérique de notre planète ni des îles flottantes constituées de matières plastiques qui tuent les oiseaux et toute la faune marine concernée... Et je ne vous parlerai pas, non plus, de la nature des cargaisons de certaines épaves qui jonchent le fond des mers... Mille excuses pour mon pet de nonne dans cet océan Atlantique, perturbé par un pisse-vinaigre qui risque d'abimer ses chaussures d'écolo...