La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme dans le déroulement infini de sa lame, [...] Charles Baudelaire .................................... Copyright © GeoMar

 

 

 

Calendrier

Publié par GeoMar

RAROTONGA, Cook Islands, Lat : 21° 13' Sud ; Long :159° 45' Ouest ; Cliquer sur le lien ci-dessous pour changer d'échelle... Click on the link below to access google maps and views...

Article 013

 

 

 

Océan Pacifique-Sud...

 

Décembre 1983

 

 

ILES COOK
 

 

 



L' île principale : 

  

 

RAROTONGA.

 

Tutelle Néo-zélandaise.



Latitude    :   21° 13' Sud
longitude : 159° 45' Ouest



  Capitale :   Avarua

 


         Cette année 1983,  nous partons passer nos vacances de Noël sur une petite île à 1145 km. dans le sud-ouest de Tahiti. L'île de Rarotonga est peuplée, à cette époque, d'environ 6000 habitants.  Ils sont essentiellement des Maoris, et ressemblent  tout à fait à leurs cousins Tahitiens.

 

       Il s'agit d'une île de formation volcanique comme la plupart des îles de la polynésie. Elle ne possède pas de véritable lagon sur sa côte nord, mais plutôt un récif frangeant qui la protège avec quelques zones plus érodées, dans les passes, et propices à la baignade.

 

 Sur sa côte sud il y a un véritable lagon avec quelques hôtels. 
C'est la partie la plus touristique de l'île.

 

Côte nord

 
  Motu Tapu côte est.


    
Le récif frangeant de la côte nord.


   
Approche de l'aéroport.



 
Survol d' Avarua avant atterrissage.

 

         

  Notre Boeing 737 de la Compagnie POLYNESIAN du Vanuatu sur le tarmac de Avarua.

 

             Rarotonga  est une île oblongue qui mesure 8 km. de long sur 6 de large. Nous en faisions le tour par une route de ceinture bitumée et parfaitement entretenue, à notre grand étonnement, comparativement à ce que nous avions vu dans nos îles de polynésie française à la même époque...

          Suzanne, Caroline et moi décidâmes d'en faire le tour à bicyclette, 30 km. environ pratiquement sans montées et presque toujours à l'ombre tant la végétation était intense avec ses nombreux flamboyants.

          C'était l'été austral, un début de saison des pluies, malgré tout, un temps fort agréable propice à la balade et au farniente, à la plage comme à la piscine de l'hôtel...Température ambiante environ 28° Celsius, hygrométrie 80%...


 


De la route  de ceinture, nous avions accès à de nombreux chemins
qui nous montraient de superbes vallées avec des terres cultivées.






Une très belle île à la végétation luxuriante où l'agriculteur
    sait faire la part des choses.

 

          Mer, nature, montagnes avec 2 sommets TE MANGA (653 m.) et TE KOU (540 m.)

      

         La route de ceinture avec de magnifiques arbres aux troncs plus que séculaires.

La montagne Te Manga culmine à 653 mètres.

                                           

          Les commerces de AVARUA, nous sommes impressionnés par la circulation automobile quasiment nulle !...
 

005-RAROTONGA-CENTER.JPG

Le Centre-ville... le calme !... 


 

A cette époque, en France, nous n'avions pas encore opté pour

le rond-point anglais...
 

Le grand rond-point de Avarua.
(L'Empreinte de la tradition anglo-saxonne...)



Stop devant la Résidence de passage de la Reine d'Angleterre !



          Toujours ce calme impressionnant et, cette absence de voiture qui nous perturbe...
           

           Dans l'après-midi nous croiserons  2 à 3  voitures et quelques cylomoteurs... Les Rarotongiens nous saluent discrètement en nous adressant un petit signe de la main. 
 


 

             Le côté impressionnant de la découverte des innombrables sépultures qui jalonnent la route de notre tour de l'île...

 


 

         Chaque église ou temple est entouré d'un cimetière aux tombes étranges... qui attirent le regard...

   


Les lieux de culte sont d'un entretien impeccable.

La pause là où ils reposent.


Sépulcres blanchis...

 En fait, le nombre impressionnant de sépultures que l'on trouve en faisant le tour de l'île est directement lié à l'épidémie mondiale de la grippe espagnole de 1919

 
   
L'île perdra le quart de sa population !





 

Pour méditer sur les hommes de la terre, vivre et mourir, chacun

sous sa latitude, de quoi sa vie a été faîte ?...

 

Le repos éternel sous les flamboyants.


                        

THRILLER  !...


Une autre forme d'appréhension de la mort, différente de celle

de l'Ankou des Monts d'Arrée...


  Le climat tropical, la lumière, les parfums et effluves divers,

ont une influence sur notre vécu et, devant ces sépultures,

nous disent des choses nouvelles...

 


Le notable Metua Tane qui a marqué son entourage, qui a brillé

davantage et qui est vénéré...

(Sépulture de Sir Albert Royle Henry First Premier of Cook Island 1965-78)

 

    Abandon... les morts ne s'occupent plus de leurs morts...


Le mois de décembre nous offre toujours ces floraisons tropicales
qui nous enchantent...

 


 

Chaque petit chemin traversier nous fait découvrir la réalité agricole
de Rarotonga : toutes les parcelles sont cultivées avec soin, c'est une
révélation pour nous qui avons vu d'autres îles du Pacifique...

Les Rarotongiens sont très occupés et mobilisés pour une bonne exploitation de leur terre.
 

             Une très belle route pour nous montrer les beaux chemins qui vont dans les vallées ou vers les pentes...



     

Bon, c'était bien... ça roulait super bien mais... un peu trop de bouchons
     de tombereaux sur les bas-côtés !...




A bientôt  pour d'autres récits en images dans ce magnifique Océan Pacifique où les découvertes sont si riches et parfois étranges... 

 

 

La grippe 1918-1919

 


 Position géographique de Rarotonga

sur la carte en bas de page.

 

 

 

Photos Diapos Kodachrome avec MINOLTA XD 5
Objectif 28 x 80  Diapos Numérisées par scanner
MINOLTA  DIMAGE Scan Dual III AF-2840
Photos de 1983 moisies, traitées avec logiciel PhotoFiltre

 

Photos  GeoMar © 

Tous Droits Réservés


 

 

 

Photos © GeoMar

001 -   Les îles Marquises en 1982, Ua Pou, géolocalisation, Taporo, Hakahau, CETAD, Hakahetau, French Polynesia, photo by GeoMar

 

Matavera District, Cook Islands... Cliquer sur le lien ci dessous pour changer l'échelle et accéder aux vues par satellite de Google...Click on the link below to access google maps and views...

Lien-Link : Matavera church...

 

 

 

 

A SUIVRE... 2ème partie 

         La grippe de 1918, surnommée en France " grippe espagnole ", est due à une souche (H1N1) particulièrement virulente et contagieuse de grippe qui s'est répandue en pandémie de 1918 à 1919 dans tous les pays du monde au retour de leurs soldats qui avaient combattu en Europe dans cette guerre mondiale de défense des libertés après l'agression de l'Allemagne !...

Histoire : la grippe espagnole, plus meurtrière que la guerre !

        Il y a un siècle, la grippe espagnole faisait bien plus de morts que la Première Guerre mondiale. Une grippe extrêmement contagieuse et virulente qui a touché toute la planète. Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe/histoire-la-grippe-espagnole-plus-meurtriere-que-la-guerre_2693572.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Véronique MARCHALOT 06/02/2009 16:20

Je voyage à travers ton blog magnifique et c'est avec beaucoup d'émotion que je retrouve Suzanne dans ces décors de rêve !... Merci de nous faire partager ces belles destinations qui restent inaccessibles pour beaucoup d'entre nous !

Mariethé Andre 08/01/2009 18:55

Merci,Georges, pour ces belles images..un peu (beaucoup !)de soleil en cette période un peu fraîche.Quel plaisir de retrouver ces fabuleux paysages. Encore bravo !
Mariethé

Christian Rossi 08/01/2009 16:10

Il était temps que tu fasses la promo!!! Bravo pour ton Blog et quel boulot ! Ca fait vraiment plaisir de voir les îles telles qu’elles étaient il y a quelques années.

conan 08/01/2009 13:53

Bravo Georges,merçi de partager tes souvenirs,de regarder ces photos de Suzanne et Caroline.Ton blog est superbe,continue mon grand.bisous Odette et Ray