La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme dans le déroulement infini de sa lame, [...] Charles Baudelaire .................................... Copyright © GeoMar

 

 

 

Calendrier

Publié par GeoMar

Article 214 

 

 

 

Hommage à Loïck

 

 

Disparition d’un grand marin français.

 

         Loïck Fougeron est décédé, à 87 ans, mercredi 13 février 2013 dans  sa  résidence de Perpignan.  Comme son ami Bernard Moitessier, il m’avait beaucoup impressionné et fait rêver du grand large dans les années 1960-70.

 

        Ces aventuriers de l’époque (on pouvait les compter sur les doigts d’une main) étaient nos héros alors que nous pratiquions la voile en dériveurs et croiseurs côtiers.

 

      Loïck Fougeron et Bernard Moitessier participèrent ensemble à la première course en solitaire à la voile, sans escale, autour  du monde : La "Golden Globe Race" organisée par  le Sunday Times  en 1968-69.

      Le 22 août 1968, "Joshua" de Bernard Moitessier et "Captain Brownede Loïck Fougeron, prennent le départ, à Porsmouth, pour la première course, à la voile, en solitaire,  sans escale, autour du monde : "The Golden Globe Race"

 

Ni l'un ni l'autre ne la termineront : Le premier pour raison d’abandon technique après chavirage, le second pour avoir choisi de renoncer au trophée, pour des raisons philosophiques, voire mystiques nées d'une longue route... alors qu'il menait la course ! Il continuera, sans escale ni ravitaillement,  en amorçant une seconde boucle qui s’arrêtera à Tahiti…

 

  C’est le Britannique Robin Knox-Johnston qui gagna cette course en rentrant au port de Falmouth après 312 jours de mer le 22 avril 1969

 

*

*  *

 

Personne n’aurait imaginé à l’époque, qu’un jour, un  jeune

Français, François Gabart,  puisse réaliser le même

exploit  en moins de 80 jours  en 2012-13 !

(Le 27 01 2013 il détient le record

en 78 jours 2 h, 16 mn.)

*

*  *

 

     Les années 65 : époque où quelques marins aventuriers se passionnent pour les coques de voiliers en acier et des navigations au grand large avec la maîtrise obligatoire du sextant et du point astro…

 

 

Loïck Fougeron - Mémoires du Cap Horn

 

 

CAPTAIN BROWNE 1 TINA DZ

    Le  Captain Browne de 1968,  ex-Hierro, cotre en acier de 9 m. 53 existe et navigue toujours. (Tina port d'attache Douarnenez) A l'époque, il portait une grand voile aurique.

 

JOSHUA DE MOITESSIER TREBOUL

   "Joshua" de Bernard Moitessier, un ketch en acier de 12 m.40, restauré, il appartient au Musée de la Rochelle.

 

 

    Bon vent ! à ces grands esprits qui, pour notre bonheur, nous ont fait rêver, aimer la mer et les bateaux. 

 

   Loïck Fougeron a écrit de nombreux ouvrages sur ses aventures. 

Notamment : "Si près du cap Horn" et "Rayon vert au cap Horn "Editions Maîtres du Vent.

 

 

Salut et Fraternité !

 

*

*  *

 

Le 1er mars 2015...

 

Nous ne sommes pas des charlots !

 

        Où s'en vont nos espoirs et passions, indispensables au bon accomplissement d'un projet de vie... ?

 

    Joshua Slocum, Jacques-Yves le Toumelin, Marcel Bardiaux, Pierre Auboiroux, Bernard Moitessier, Loïck Fougeron, Eric Tabarly, Olivier de Kersauzon, Alain Colas...

 

Créateurs de rêves

 

        Ces aventuriers de l’époque (au début des années 60, on pouvait les compter sur les doigts d’une main) étaient nos héros alors que nous pratiquions la voile en dériveurs et croiseurs côtiers.

       Leur audace a fait naître en nous ces rêves d'évasions vers le large et développé par incidence la pratique de la voile, aussi modeste fut-elle par rapport à leurs odyssées...

       La navigation de plaisance a pris un essor considérable à partir de ces années. Le développement soudain des chantiers navals et l'engouement d'aujourd'hui pour la croisière, la course au large, et les sports nautiques etc... en sont le résultat.

       Ces hommes, hors du commun, en sont évidemment pour quelque chose : des créateurs de rêves au service du développement de l'esprit et de l'entreprise créatrice d'emplois.

 

Nos chers élus...

 

Destructeurs de rêves,

destructeurs d'entreprises...

 

 

             Le Sénat s'attaque aux plaisanciers... Le Sénat a voté, mardi soir 20 janvier 2015, en faveur d'une redevance pour les navires de plaisance mouillant dans les aires marines protégées et qui serait perçue par les collectivités gestionnaires.

 

           Vouloir faire payer une taxe de 20 euros par mètre linéaire au citoyen qui souhaite s'évader un peu  après le boulot ... 120 euros par jour pour un bateau de plaisance de 6 m. !...

 

         On se demande parfois ce qui peut se passer dans la tête de nos élus politiques... Comment peuvent-ils être aussi loin de la pensée des citoyens qui travaillent, et de ceux qui voudraient travailler, afin d'améliorer la qualité de leur vie...

         A chacun sa passion : le foot, le vélo, la moto, les sports, la voile, la randonnée, la pêche, la chasse, la photo, la lecture, la culture etc... L'école et l'éducation nous conduisent vers des idéaux qui nous permettront de nous occuper en attendant la mort sans recherche éventuelle de paradis artificiels... (La mer contre la galère !... Bel espoir et qualité de vie)...

         Depuis quelques années, nous allons vers taxes et interdits, qui mettent un frein à l'enthousiasme général au point de se sentir agressé et mal dans son propre pays.

         Difficile à comprendre cet état d'esprit de nos élus qui devraient, pourtant, nous représenter en défendant nos intérêts, développer l'économie et les emplois liés aux activités de la plaisance !... 

         Ca devient lassant... et évidemment l'incidence sur le choix des électeurs aux prochaines échéances risque de décevoir quelques-uns...

         A force de chercher, nos élus arriveront à nous faire prendre la décision d'aller pratiquer nos loisirs et dépenser ailleurs qu'en France...

         L'avenir de l'industrie de la plaisance, ainsi que celui des entreprises et services liés risquent d'être compromis...

         

 

 

Salut,

 

                 Georges

 

 

 

Patrimoine maritime

Commenter cet article

Jean-louis 04/03/2015 13:07

Une taxe de 20 € par mètre !... mon voilier fait 11 mètres, soit 220 € pour une nuit à la belle étoile, avec ma bouffe, mon lit, mon frigo, tout ça au bout d'une chaîne en espérant que le vent ne tourne pas pour m'envoyer à la côte... Je pense qu'il s'agit d'un canular monté de toutes pièces par des élus qui ne connaissent même pas le prix de la baguette de pain... tout ce qu'il faut pour les valoriser en éteignant un feu allumé volontairement... Pauvre France ! Il faudra peut-être un jour vendre ou couler nos bateaux afin de consacrer ce budget, que nous dépensions chez nous, à de belles vacances pas chères sous les tropiques, à l'étranger où avec peu de fortune on vit des jours heureux au soleil, les pieds dans l'eau..

georges 26/01/2017 12:39

Mercredi 25 janvier 2017 , le député de Haute-Corse Paul Giacobbi, grand initiateur de cette idée de taxe qui devait être supportée par les plaisanciers les plus modestes, a été condamné à trois ans de prison ferme pour avoir détourné, entre 2007 et 2010, des subventions publiques. La gauche s'est sabordée durant ces 4 dernières années. Difficile d'entrevoir un avenir politique serein quel que sera le parti considéré. Pauvre France !...

Georges Geomar 21/01/2017 12:32

Il ne reste aucun espoir d'encouragement vu l'état d'esprit de nos hommes politiques quels qu'ils soient... Ils ne légifèrent que pour interdire... augmenter les taxes... les impôts etc... incapables d'enthousiasmer les passions et, sont de plus en plus ridiculement carriéristes et suffisants...

Bernard 21/01/2017 11:56

Avec cette tentative totalement impopulaire auprès des plaisanciers, la gauche aura définitivement perdu tout son crédit en déconsidérant les efforts que chacun fait pour accéder à sa passion par le fruit de son travail... Ils auront perdu gros por les futures élections...

Georges Geomar 04/03/2015 13:15

Salut Jean-Louis,
J'ai un voilier de même taille, si je compte simplement le prix de la location annuelle d'une place au ponton auquel j'ajoute le coût de l'assurance annuelle, la taxe de circulation des Douanes française, le carénage, la révision du radeau de survie, les divers frais d'entretien, renouvellement des voiles, la redevance dans les ports d'escales de croisières... et j'en passe... avec cette somme dépensée sur le territoire français je pourrais, par exemple, passer 3 mois par an à l'île Maurice, billet d'avion compris, sans souci et sans payer la TVA en France pendant ce temps... Nos élus devraient y réfléchir... la plaisance représente beaucoup d'emplois et à mon avis elle nous coute déjà beaucoup trop cher ! A force de légiférer et d'interdire... on voit déjà le résultat dans beaucoup de domaines... On peut se poser quelques questions sur l'état d'esprit de certains élus qui déconsidèrent totalement les citoyens Français à la recherche de bonheur simple en mer, près de chez eux...
Bons vents !

SAINT-BLANCAT 02/08/2013 14:37

Une bien belle évocation de ce marin de légende, qui fut un modèle pour les gens de ma génération.

georges 29/08/2014 01:39

Bonjour Gérard,
Bravo pour votre périple que j'ai suivi sur le site First 30. Une belle aventure riche en expériences et sans doûte aussi éprouvante pour un solitaire... à trois c'est plus simple, nous avions préféré la période mi-avril mi-mai pour le retour... Je n'ai pas laissé de commentaire sur le site First 30 car il impose un passage par des réseaux que je ne pratique pas... Bonne suite pour vos projets et bons vents à Nunky !

Gérard SAINT-BANCAT 28/08/2014 23:43

Bonsoir, déjà de retour, 10 mois vite passés donc bien passés.Magnifique voyage
qui a répondu à toutes mes attentes. Nunky est maintenant au sec pour une révision
générale avant de repartir si possible vers les Açores en juin prochain.

georges 08/10/2013 21:29

Merci Gérard,
Bon vent et belles découvertes !
J'ai noté le lien.

Bon vent et belle mer à NUNKY !

SAINT-BLANCAT 08/10/2013 12:36

Bonjour,

Gérard, mais j'ai connu un Gilbert architecte naval dans les années 80 à Toulouse.
Je partirai de FOS SUR MER, sur un plan de Van de Wiele, en acier, de 10.70 m.
Merci pour vos bons voeux, je donnerai des nouvelles lisibles sur le site FIRST 30, ouvert à tous.Bateau NUNKY.

georges 07/10/2013 10:30

J'en ai 3 de plus... Comme me disait autrefois un ami, il n'est jamais trop tard pour réaliser un vieux rêve mais il ne faut pas attendre qu'il soit trop tard !... Tous mes voeux vous accompagnent pour cette belle aventure. En solitaire cela m'impressionne davantage !... Nous étions trois à bord pour notre tour de l'Atlantique... pas de fatigue ni stress, une gestion très souple du voyage par un trio sans rivalité où chaque initiative personnelle tombait à pic dans le cahier des charges...
D'où partez-vous ?... Etes-vous Gilbert ?... Je suis bien curieux !...

En tout cas, bon vent ! Profitez bien de cette évasion qui fera rêver plus d'un...

Georges

SAINT-BLANCAT 06/10/2013 20:45

65 ans, et je démarre pour la première fois dans quelques jours le tour classique de
l'Atlantique en solo. J'attends cela depuis 45 ans!

georges 06/10/2013 11:56

Merci SAINT-BLANCAT ! on doit avoir sensiblement le même âge...